L’industrie automobile s’est développée très rapidement pour suivre le concept de voitures rapides, et ainsi la course de côte est apparue.

Après sa première survenue en France, la course de côte est devenue l’un des sports les plus populaires dans différents pays du monde. Un sport passionnant qui teste la vitesse des véhicules et leurs performances, ainsi que les compétences et l’expérience des conducteurs.

Comment se déroule la course de côte ?

course de côte

Le déroulement d’une course de côte, comme son nom l’indique, est fait généralement sur un parcours de dizaine de kilomètres dans les régions montagneuses. La plupart des courses de côte se déroulent sur des pistes fermées, dont certaines ont une forme ovale, caractérisée par des chemins rectilignes et des courbes pouvant être inclinées. Il existe d’autres pistes de course de forme irrégulière, qui incluent des lignes droites, des collines et divers virages avec des pentes abruptes.

Pour le déroulement de la course :

  • D’abord, les concurrents doivent se présenter à la ligne de départ située en bas de la côte.
  • Ensuite, ils partent un par un suivant un intervalle régulier, dans le but d’arriver au sommet le plus rapidement possible, les montées sont chronométrées.
  • Enfin, les participants redescendent en série vers le parc automobile.

Quel est le règlement sportif appliqué ?

Course de côte

La course de côte est un sport dangereux, mais les officiels ont pris de nombreuses mesures au fil des années pour rendre cette course aussi sûre que possible pour les fans et les pilotes. Ainsi, le règlement sportif de cette course peut se résumer en :

  • Le participant doit avoir un permis de conduire de type « course de côte »,
  • Le participant doit avoir un véhicule légal, le moteur doit correspondre en tout point à la fiche d’homologation éditée par les fédérations concernés,
  • Les participants doivent présenter leur véhicule aux vérifications sportives et techniques,
  • Les participants doivent se présenter personnellement au contrôle,
  • Les participants doivent porter les tenues spéciales de course avec un casque pour garantir un niveau de sécurité,
  • Ne pas quitter la piste de course et chaque participant doit se trouver à côté de son véhicule,
  • Une ou plusieurs voitures officielles pourront effectuer le parcours lors d’interruptions de façon à s’assurer que les mesures de sécurité, et notamment le respect des zones interdites au public, soient observées.
  • La course doit se disputer de jour.
  • Le nombre autorisé de coureurs est définies par le règlement particulier de la compétition.
  • Respecter toutes les conditions de participation à la course émises par le syndicat, aucun participant ne devrait sortir du texte, d’autant plus que les lois et les règlements sont finalement mis dans le meilleur intérêt du participant.